Alors que la directrice de l'A-MCA était reçue à l'Assemblée nationale par la commission Maladie de Lyme, ce 11 mai (www2.assemblee-nationale.fr/15), nous nous interrogeons toujours sur la qualification de ce lobby d'intérêt privé à traiter des pratiques à visée thérapeutique. 1/24

Un exemple parmi d'autres : sur le site Internet de l'A-MCA, figure le nom d'Antoine Demonceaux dans le comité de pilotage : agencemca.org/experts-permanen.

Ce thread est long, mais accrochez-vous bien ! Plusieurs choses importantes y seront abordées, notamment (spoilers) : 2/24

- une campagne orchestrée par M. Demonceaux, usant d'une rhétorique très surprenante ;
- des liens avec la médecine anthroposophique (encore) ;
- des pratiques très questionnables sur le plan déontologique. 3/24

Dr Antoine Demonceaux : si son nom ne vous dit rien, sachez qu'il s'est bien fait connaître en tant que président de l'association SafeMed militant pour le maintien du remboursement de l'homéopathie, et plus tard en tant que président de HoméoFrance. 4/24

Si SafeMed dit à qui veut l'entendre qu'il existe des études concluantes sur l'efficacité propre de l'homéopathie, elle fait fi des standards d'évaluation des médicaments ! safe-med.fr/2019/01/24/plus-du
Ainsi elle refuse les conclusions des méta-analyses : fr.wikipedia.org/wiki/Homéopat 5/24

Ou celles de la HAS qui se montre défavorable au remboursement de l'homéopathie, rappelant l'absence de preuve de son efficacité propre et le fait qu'elle n'est pas une alternative pour consommer moins de médicaments : has-sante.fr/jcms/p_3066934/fr 6/24

SafeMed préfère encenser l'étude EPI3 commandée par Boiron, et dont la méthodologie est fortement critiquée (notamment pour l'absence de randomisation et de comparaison en aveugle avec un groupe contrôle) : fakemedecine.blogspot.com/2018 7/24

L'A-MCA se targue de fonctionner sans idéologie, « sans avoir les réponses avant les questions ». La collaboration avec le Dr Demonceaux questionne pourtant sur la légitimité à prétendre à une telle neutralité... 8/24

Surtout quand celui-ci ou son association use de rhétoriques douteuses et complotistes pour attribuer le déremboursement de l'homéopathie à Big Pharma, sans apporter de preuve à ses propos : safe-med.fr/2019/06/04/derembo
9/24

Ou quand dans cet article, M. Demonceaux ne donne aucune source à l'appui d'affirmations dont les interprétations possibles peuvent inciter à s'éloigner du parcours de soin : santehomeo.com/2017/04/20/mani. De telles ambiguïtés nous paraissent irresponsables. 10/24

Ou encore quand M. Demonceaux, sur le plateau de Pourquoi Docteur, vient expliquer qu'une « étude Australienne » (en réalité une revue systématique) réfutant l'efficacité de l'homéopathie n'inclurait que 4 études 11/24

Suivre

L'autre point important à noter, ce sont ses liens avec… Guess what… la médecine anthroposophique ! 13/24

Non pas qu'il soit lui-même anthroposophe, à notre connaissance. Mais notons que le Directeur général de Weleda, entreprise pharmaceutique directement liée à la Société Anthroposophique Universelle, figure au bureau de son association HoméoFrance : homeofrance.fr/homeofrance/con 14/24

Mais Weleda n'est manifestement pas venue seule : le syndicat et la « société savante » de médecine anthroposophique sont également membres de HoméoFrance…
safe-med.fr/2020/09/10/une-ren 16/24

Enfin, nous finirons ce thread avec cette séquence ahurissante, toujours sur le plateau de Pourquoi Docteur, où M. Demonceaux indique traiter les violences conjugales par l'homéopathie… Et oui, c'est sérieux ! 17/24

Plusieurs points sont choquants : sa patiente vient parce que son mari l'agresse physiquement. La personne est en danger. Explique-t-il lui avoir suggéré d'aller au commissariat ? Se mettre en sécurité ? Ou a minima aller voir l'assistance sociale pour l'accompagner ? 18/24

Non (pourtant ce serait de bons conseils à donner aux spectateurs de l'émission) 19/24

À y regarder de près, une autre chose est particulièrement préoccupante : il propose un remède illusoire pour traiter une personne à son insu. 20/24

On peut questionner la déontologie de la démarche. L'Ordre des Médecins @ordre_medecins@twitter.com cautionnerait-il l'administration d'un médicament sans accord explicite ? 21/24

Enfin, il se félicite que le mari devienne moins agressif, d'après la patiente, malgré le fait qu'il continue de boire. Ça s'arrête là ? Y a-t-il de quoi se satisfaire de la situation sur un média ?? 22/24

L'émission de Pourquoi Docteur est disponible en intégralité ici (séquences citées respectivement à 4:20 et à 16:51) : youtube.com/watch?v=ZAeld8YOAf 23/24

Voilà. Ce monsieur est au comité de pilotage de l'A-MCA. Pilotage ! Il participe à la définition des orientations d'une structure qui dit « lutter contre les dérives en santé »...
Oh mais attendez ! On a d'autres infos sur M. Demonceaux ! À suivre... 24/24

@AedesCollectif
Une seule chose m'intéresse :
L'homéopathie peut elle traiter la connerie la plus tenace et sordide

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !